echecsinfos.com



echecsinfos.com




" Pas de réussite sans échecs " --- François VOITURON








by ENJE
Enseignement du jeu d'échecs à l'école

8 novembre 2017

LIVRE : Le joueur d'échecs (S. Zweig) by ENJE



Explorer la partie purement échiquéenne de l'oeuvre de Stefan Zweig et partir à la découverte des personnages, des lieux, parfois des techniques propres au jeu, ou des réalités historiques, apporte une vision en profondeur et augmente l'intérêt de la lecture du "joueur d'échecs".  

C'est ce que nous avons souhaité avec cette adaptation moderne complétée par le Mat de Zweig, un mat inventé en hommage au talent de l'auteur.



"Le joueur d'échecs"
Adaptation échiquéenne du roman de Stefan Zweig
par François Voituron


126 pages
Format livre de poche 11 x 18


Chaque édition comporte 200 exemplaires numérotés.
L'édition originale (novembre 2017) :
50 exemplaires hors commerce notés H.C
150 exemplaires numérotés I à X puis 11 à 150



Tarif ttc : 10,00 euros
Frais d'envoi en France métropolitaine : 5,00 euros

Offre spéciale pour les clubs d'échecs affiliés à la FFE :
10 livres pour 100,00 euros ttc frais de port inclus (France Métropolitaine)

Offre spéciale pour les joueurs d'échecs membres de la FFE :
2 livres pour 22,00 euros ttc frais de port inclus (France Métropolitaine)



DISPONIBLE en librairie
ISBN 978-2-9562490-0-9

Librairie LE DIVAN
203 rue de la Convention  75015 - Paris
Tél.: 01 53 68 90 68
Ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 20h00
Dimanche de 10h00 à 13h30
www.librairie-ledivan.com

COMMANDER
Adressez votre commande à :
ENJE - 44 rue Olivier de serres  75015  Paris
accompagnée d'un chèque à l'ordre de : ENJE
Vous serez livré entre 48h00 et 72h00 après réception de la commande (hors congés scolaires)

Nous contacter pour tous renseignements

Site : Le joueur d'échecs

Animation ECHECS et dédicaces
Mercredi 22 novembre 2017 de 16h00 à 18h00
Librairie LE DIVAN (adresse ci-dessus)

4 novembre 2017

Chili con ChessSolidarity - 2



Et pourquoi pas une petite partie d'échecs en attendant le cours de musique ?

La Fondation CIFAN qui aide les enfants en grande difficulté ou sans famille, a créé un orchestre.
La petite somme d'argent que nous avons envoyé a contribué à l'achat d'un hautbois.
Et les jeunes jouent désormais aux échecs.

Dans le club d'échecs local, la jeune Javiera Gomez a obtenu le titre de GM à 14 ans.
Maintenant que la Fondation CIFAN a des échiquiers et des joueurs, il ne reste plus qu'à espérer sa visite !

Voir :
CIFAN
ChessSolidarity in Chile





2 novembre 2017

Le Prix Pulitzer du jeu d'échecs




Dans la famille Pulitzer, on joue aux échecs de frère en fils !

Joseph Pulitzer (1847-1911), vous connaissez.

Propriétaire du journal New York World (1860-1931), il est opposé au multimillionnaire W.R. Hearst qui possède le journal concurrent  New York Journal. La bataille commerciale entre les deux rivaux signe la naissance de la presse à sensation.

Joseph Pulitzer utilisera son journal pour collecter des fonds afin de permettre la construction de la Statue de la Liberté. Il crée le prix Pulitzer, sorte de Prix Nobel du journalisme et de la littérature attribué tous les ans depuis 1917.

En 1868, Joseph Pulitzer est à Saint-Louis.
Il passe son temps libre à la librairie Mercantile pour y parfaire son Anglais, un lieu exceptionnel avec des salles de lecture publiques, des salles de réunion, un auditorium, et aussi une salle pour jouer aux échecs. 
Le politicien germanophone Carl Schurz, propriétaire du journal Westliche post notera le style offensif de Joseph Pulitzer sur l'échiquier avant de lui procurer son premier emploi comme journaliste.

Albert Pulitzer (1851-1909) est le jeune frère de Joseph.
Comme son frère, il naît en Hongrie.
Comme son frère, il émigre aux Etats-Unis et fait carrière dans la presse.
Comme son frère, il joue aux échecs et son jeu est offensif ! (voir partie ci-dessous dénommée "Prix Pulitzer").
En 1882, Albert Pulitzer crée le New York Morning Journal qu'il revendra à un intermédiaire de W.R. Hearst, (concurrent de Joseph).

Walter Pulitzer (1878-1926) est le fils de Albert et donc le neveu de Joseph.
Il publie deux livres sur les échecs :
Chess harmonies (1894) est un travail qui rassemble des exercices et compositions échiquéennes (voir ci-dessous, exemple d'un mat en 2)
That duel at the Chateau Marsanac (1899), une intrigue romantique dans laquelle le gagnant d'une partie d'échecs pourra épouser la jeune fille convoitée par les deux hommes.

Mat en 2 pour les Blancs (W. Pulitzer)

Duel at the Chateau Marsanac - W. Pulitzer

"Prix Pulitzer"  Albert Pulitzer vs Georg Marco  (1896 à Vienne)


Mat en 2 - Solution :
Df6
sur Re4      Dxe5#
sur Rf4       CxFf5#
sur e4         Tb3#
sur exCd4   Dxd4#
sur Fe4       Df2#
sur Fd3       Df3#



17 octobre 2017

La conversion de Saint-Augustin


Augustin d'Hippone (354-430), est né et mort en Algérie (1).

Si Augustin est aussi le patron des brasseurs et des imprimeurs, ce Père de l'Eglise (2), est plus connu comme Saint Patron des théologiens.

Se plonger dans Les Confessions d'Augustin, une autobiographie en 13 livres rédigée entre 397 et 401, est le meilleur moyen pour comprendre le parcours de l'enfant doué et indocile, de l'étudiant, de l'adolescent qui transgresse les interdits, du rhéteur et enfin du philosophe.

En 386, le destin d'Augustin bascule.

Installé à Milan depuis 2 ans, il enseigne la rhétorique. Augustin est dans un jardin. Il dispute une partie d'échecs avec son ami, le jeune Alypius qui souffre, dit-on, d'une obsession pour les combats sanglants de gladiateurs. La joute cérébrale sur l'échiquier est donc moins un loisir qu'un travail pédagogique (de réinsertion ?). Ponticianus, un autre ami, est de passage. Augustin raconte qu'il entends une voix. Il interrompt sa partie d'échecs. Il écoute la voix et comprends qu'il doit ouvrir le livre posé près de lui. Ce que Augustin va lire dans le codex de Paul entraînera sa conversion.

Augustin est baptisé en 387. Il sera canonisé en 1298.

Nous nous intéressons, ici, à cette partie d'échecs peinte par Nicolo di Pietro (3) et qui symbolise une activité terrestre, intellectuelle et sociale que l'on imagine importante, à laquelle Augustin va pourtant accepter de mettre fin spontanément. 

La conversion d'Augustin s'effectue en 3 étapes.
Il y a d'abord la raison et la recherche de la Vérité.
Il y a ensuite, l'Appel.
Il y a enfin le pardon ou plutôt la demande de pardon à Dieu.

La partie d'échecs évoque un Augustin intellectuel, voire scientifique, en quête perpétuelle de rationnalité et de Vérité.
Et l'interruption de la partie d'échecs pour Ecouter et Entendre l'Appel, marque la seconde conversion.

Augustin, avant Descartes, avait découvert le cogito en formulant :
Je puis me tromper. Mais si je me trompe, alors j'existe.
Plus romantique, cette belle citation : La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure.


Pour prolonger, nous vous proposons un élégant Mat en 3, mentionné dans le manuscrit laissé par Al-Suli en 840.




(1) Sa dépouille mortelle est à Pavie (Italie)
(2) Augustin est Père et docteur de l'Eglise. Il existe 4 pères de l'Eglise et 36 docteurs de l'Eglise



SOLUTION
1. Ch5+       coup forcé des noirs avec . . . TxCh7
2. TxCg6+   coup forcé des noirs avec RxT
3. Te6#



2 octobre 2017

Le Mat de Zweig



Stefan Zweig (1881- 1942) n'était pas un grand sportif.

Il avait une admiration modérée pour le jeu d'échecs, ce qui constitue une appréciation des plus flatteuse quand on connait son opinion à propos du jeu ou du sport et à quel point il abhorrait l'un et l'autre. De son propre aveu, à 18 ans il ne savait pas nager, ni danser, ni jouer au tennis, ni faire de bicyclette, ni conduire (une voiture).

Seul le jeu d'échecs trouvait quelques grâces à ses yeux (1), car il nécessitait un effort de l'esprit !

Stefan Zweig jouait occasionnellement aux échecs comme en témoigne le cliché ci-dessous ou l'échiquier retrouvé dans sa maison de Petropolis (Brésil).
On ignore son niveau, on devine qu'il est moyen-bon (2), par contre sa compréhension des ressorts psychologiques est excellente.

Zweig nous offre des réflexions d'anthologie sur le noble jeu dans "Le joueur d'échecs" (ouvrage posthume : posté à son éditeur le 21 février 1942, Zweig se suicide le 22, et le livre paraîtra en 1943).

«Le seul d’entre tous les jeux qui échappe à la tyrannie du hasard . . . Mais n’est-ce pas déjà le limiter injurieusement que d’appeler les échecs, un jeu? N’est-ce pas aussi une science, un art, . . . il a prouvé qu’il était plus durable, à sa manière, que les livres ou que tout autre monument, ce jeu unique qui appartient à tous les peuples et à tous les temps, et dont personne ne sait quel dieu en fit don à la terre pour tuer l’ennui, pour aiguiser l’esprit et stimuler l’âme».
Pour sa contribution remarquable en faveur du jeu d'échecs nous baptisons un Mat en hommage à Stefan Zweig (Voir aussi : Mat du Loup avec Prokofiev, Mat de Boole, . . .  )  


Voir aussi :

LIVRE : Le joueur d'échecs (S. Zweig) by ENJE


(1)
Le monde d'hier (rédigé en 1941)
(2)
Comment s’imaginer un homme qui considère déjà comme un exploit le fait d’ouvrir le jeu avec le cavalier plutôt qu’avec un simple pion, et qui inscrit sa pauvre petite part d’immortalité au coin d’un livre consacré aux échecs . . .  

Il est vraisemblable que Zweig parle de lui-même dans ce passage


Mat de Zweig en hommage à l'auteur du Joueur d'échecs

Stefan Zweig à gauche

Pièce de 20 euros Argent "Schachnovelle" - 2003 - Autriche



2 septembre 2017

La cage de Tamerlan


Tamerlan (1336-1405) doit son nom a une petite mésaventure survenue lors de ses 25 ans environ.
Au cours d'un combat, il est blessé à la jambe. Son prénom Timour ("le fer" en Turc oriental) est modifié en Timourlang ("Timour le boiteux") prononcé Tamerlan.

Et voilà pour le petit nom. 
Pour le reste, Tamerlan était un guerrier adepte de l'extermination sélective.

Explication : dans chaque territoire conquis, il ordonne l'exécution des civils à l'exception des artisans qu'il déporte dans sa capitale Samarcande. On lui attribue tout de même le massacre de 1 à 17 millions de personnes, soit presque 5% de la population mondiale, à l'issue d'un tortueux trajet : en 1382 il envahit Moscou, en 1398 il empile en pyramides les têtes de 100.000 indiens avant d'anéantir Delhi, en 1401 il gagne Alep, Damas, et Bagdad.


En 1402, Tamerlan remporte la bataille d’Ankara et fait prisonnier le sultan Bayezid 1er.

Inspiré, le théoricien du jeu d'échecs Carl Jaenisch (qui laisse aussi son nom au Gambit Jaenisch) compose un petit problème sympathique  - avec pas moins de 9 coups forcé - dans le même esprit que la "retraite de Russie" de Alexandre Petrov. Nous proposons une fiche pédagogique pour les enseignants.

Le scénario se déroule ainsi :
- « Certes, je suis vaincu, mais au moins tous mes soldats me sont restés fidèles » clame Bayezid 1er.
- « Voyons à quoi va te servir cette fidélité » lui réponds Tamerlan.

Sur l’échiquier, Bayezid 1er (avec les noirs) a effectivement conservé ses 8 pions . . . Et Tamerlan va enfermer son adversaire dans une bien curieuse cage ! 
Voici les coups joués : 

1.f3+        gxf3  (coup forcé)
2.exd3+   cxd3 (2ème coup forcé)
3.Ff5+      exf5 (3ème  coup forcé)
4.Te6+     dxe6 (4ème coup forcé)
5.Td4+     cxd4 (5ème coup forcé) 
6.a8=D+   Fd5 (6ème coup forcé)
7.Daxd5+ exd5 (7ème coup forcé) 
8.Cf6+      gxf6 (8ème coup forcé)
9.Ce5+     fxe5 (9ème coup forcé)
10.Cd6#

La cage de Tamerlan - position de départ


Enfin, on retiendra une variante du jeu d'échecs dénommée les échecs de Tamerlan qui se joue sur un échiquier de 110 cases (10 x 11).


Voir aussi :

La cage de Tamerlan - Composition de C. Jaenisch (1850)



2 août 2017

Mat de l'escalier (variante) avec Frank Lloyd Wright




Il aurait 150 ans.

Frank Lloyd Wright (1867-1959), architecte et visionnaire, n'était pas un joueur d'échecs. Pourquoi, alors, lui rendre un hommage échiquéen ?

Considéré comme l'architecte le plus important de l'histoire des USA, Frank L. Wright a réalisé plus de 400 projets (maisons, tours, églises, stations-service, . . .). Comme Le Corbusier dont il est contemporain, il signe également du mobilier (chaises, tables, étagères, lampes).

Rendu célèbre par la réalisation du fameux Musée Solomon R. Guggenheim à New-York (point de passage obligé des visiteurs de la grosse pomme),  avec sa rampe circulaire qui permet une visite d'un seul trait, Wright laisse quelques oeuvres mémorables comme "Fallingwater" en 1939, une maison d'inspiration Bauhaus qui épouse une cascade, ou encore l'idée du plus haut gratte-ciel au Monde ("The Illinois" en 1956 - non réalisé) qui devait atteindre 1 mile (1,6 Km) !

Moins connu, "Midway Gardens" réalisé en 1914 et emporté par la crise de 1929, est un parc d'attraction à Chicago, remarquable par ses lignes géométriques . . . modernes pour l'époque. En extérieur, on trouve des statues géantes appelées "Sprites" dessinées en collaboration avec le sculpteur Alfonso Ianelli.

Ces Sprites sont aujourd'hui les pièces d'un jeu d'échecs (Frank Lloyd Wright Midway Gardens Chess set).

C'est l'occasion de faire un détour par Skyline Chess, une initiative anglaise de création de jeux d'échecs dont les pièces sont les réalisations architecturales emblématiques d'une ville. Après Londres, New-York : Et l'on retrouve le Guggenheim qui officie en . . . Tour !

En hommage à Frank Lloyd Wright nous créons le Mat de Wright * ou "Wright checkmate" (inspiré du Mat de l'escalier mais . . . sans escalier, il s'administre en pente douce avec un pion promu en Tour).

*
Mats inventés par Echecsinfos

NOTA
Jusqu'au 1er Octobre 2017, le MoMa (Museum of Modern Art à New-York) propose une exposition pour les 150 ans de FLW.



Frank Lloyd Wright Midway Gardens Chess set

Chess Skyline (U.K.)


Frank Lloyd Wright Checkmate







27 juillet 2017

Chess at school en Guyane


Le petit cahier de vacances du joueur d'échecs, que nous avons envoyé en Guyane à l'école des 3 Palétuviers dans le cadre de ChessSolidarity est bien arrivé. 

Les élèves s'entrainent activement à l'aide des exercices. 

Le Président de la Fédération Française des Echecs, Bachar Kouatly, ainsi que le GMI Olivier Renet ont laissé un autographe amical d'encouragement sur l'exemplaire offert à Daniel Baur (directeur de l'école).

Bonnes vacances à tous !

6 juillet 2017

Bernstein professeur d'échecs éphémère



Après La La Land (voir La La Chess), voici West Side Story.

West Side Story est à l'origine une comédie musicale de Léonard Bernstein jouée à Broadway dès 1957. Le film sorti en 1961 est récompensé par 10 Oscars, et reste l'un des joyaux de l'histoire du cinéma.

Nathalie Wood qui a déjà tourné la "Fureur de vivre" en 1955 devait retrouver James Dean sur scène. Mais l'icône d'une génération meurt accidentellement en voiture à la veille de passer son audition.

Si James Dean était véritablement passionné par le jeu d'échecs (il étudie les positions, joue le soir et sur les tournages), Nathalie Wood semble plutôt prendre la pose devant l'échiquier (On notera que Steve Mc Queen avait l'art de choisir ses adversaires, chacun ayant en mémoire  Faye Dunaway et la partie d'échecs la plus sensuelle jamais tournée dans "The Thomas Crown affair" - 1968).

Et Léonard Bernstein ?

Certes, son insatiable curiosité lui a fait embrasser le jeu d'échecs. On le devine (photo, ci-dessous) prendre une petite leçon d'échecs avec le violoniste (et pédagogue !) Zino Frencescatti.

Alors, élève ou professeur d'échecs ?

Nous y venons.
En 1952, Léonard Bernstein crée le Festival des Arts créatifs (soutenu par l'Université Brandeis).
En 2015, le Festival programme un tournoi d'échecs éphémère disputé à la nuit tombante avec des pièces remplacées par des bougies. La performance est signée Glenn Kaino (créée en 2007).

Léonard Bernstein n'a jamais été un professeur d'échecs diplômé.
Mais c'était un formidable professeur comme en témoigne admirablement sa fille Jamie.
Et le métier du professeur est de transmettre, une connaissance, un savoir, des valeurs, parfois une envie, voire d'éclairer ses élèves et auditeurs.

Certes, il existe des hommages plus fastueux. L'Hotel Palace Le Crillon à Paris à ainsi dénommé sa plus belle suite Bernstein.
Pour sa part, la création échiquéenne éphémère à la bougie a le mérite de forger un beau souvenir en proposant un message humaniste avec des valeurs Universelles d'amitié, de partage, de respect, de soif de connaissances.

Mission accomplie par procuration pour notre artiste.

Comme l'exprimait Marcel Duchamp, quelques artistes sont des joueurs d'échecs mais tous les joueurs d'échecs sont des artistes.


Léonard Bernstein et Zino Francescatti
Nathalie Wood et Steve Mc Queen
James Dean
Steve Mc Queen playing white vs Faye & Wood